Neve Campbell se reprend après cinq Cri-filme la sixième partie. C’était un geste courageux que de se battre pour une meilleure rémunération.

Elle a déclaré à l’époque : « Je ne peux pas croire qu’après 25 ans de travail sur une série à succès, un homme accepterait ce montant. Je rejette cette proposition pour toutes les femmes concernées ».

Un large choix de travail
L’actrice, qui fête ses 50 ans cette année, a l’embarras du choix en matière de projets cinématographiques. Par exemple, elle a été productrice exécutive du documentaire Le chant du cygne. Ce film suit le ballet national canadien et a été présenté en avant-première au Festival du film de Toronto au Canada la semaine dernière.

Enfant, elle s’est entraînée elle-même avec le ballet national. Elle raconte : « Ma discipline vient de la danse. J’ai appris à écouter les instructions et à comprendre qu’on ne peut jamais être parfait et qu’il faut travailler dur pour être bon. Cela m’aide à garder la tête froide dans une industrie cinématographique exigeante. »

La danse est importante
Elle doit sa carrière d’actrice à un ballet auquel elle a participé. Elle a été découverte à l’âge de 15 ans par un découvreur de talents. La danse est restée importante dans sa vie et elle est très fière de sa production.

Si c’est le scénariste Kevin Willamson qui décide, Neve reviendra pour la suite de Scream. Il a déclaré dans un podcast l’autre jour : « Je respecte son opinion. Donnez-lui l’argent. Il y a forcément un montant qui convient aux deux parties. »

En savoir plus sur son travail
L’article de People en dit plus sur la production de Neve. L’article de People sur Kevin est ici. Au fait, on peut voir Neve Campbell dans la série Netflix L’Avocat Lincoln. Elle parle davantage de la danse dans la vidéo YouTube d’ET Canada ci-dessous.

A découvrir  On ne sait encore rien de "Bond 26", mais cet artiste est favori pour la chanson titre.

https://www.youtube.com/watch?v=DX4P6n8eZX0