Aussi longtemps et profondément que l’on ait pensé à une idée, il arrive qu’elle se révèle un peu différente de ce que l’on espérait. C’est le cas de David Ayer, réalisateur du premier Suicide Squad. Il révèle que sa version du Joker est tout sauf parfaite.

Sur Twitter, Ayer a fait savoir qu’il regrettait un détail précis, concernant la version de Jared Leto de l’emblématique super-vilain : le tatouage sur le front.

« Toutes les idées ne sont pas bonnes »
Lorsqu’on lui demande qui a eu l’idée de tatouer le mot « damaged » sur le front du Joker, Ayer admet que c’était son idée. Il écrit qu’il regrette beaucoup cette idée.

« C’était à 100% mon idée. L’idée originale était le mot « béni » au lieu de « endommagé ». Cela dit, je regrette cette décision. Toutes les idées ne sont pas bonnes ». écrit Ayer.

Trop exagéré ?
Selon Ayer, le tatouage n’était donc pas approprié pour le personnage. « Il a créé de l’amertume et de la division ». écrit-il.

A découvrir  Carolien Spoor en maillot de bain décolleté provoque une vague de chaleur sur Internet