Si vous vous y connaissez un peu en cinéma, vous connaissez Christopher Walken. L’acteur bien-aimé est présent à Hollywood depuis des décennies et n’a pas l’intention d’arrêter. Il craint lui-même de décliner fortement s’il arrête de travailler.

Walken, connu pour des films comme Pulp Fiction, The Deer Hunter et Attrape-moi si tu peuxn’est pas encore au bout de ses peines. L’acteur oscarisé a réussi à obtenir de bonnes notes dans la première saison de Severance et en redemande. On le verra également dans Dune : deuxième partie.

Occupé
En tant que tel, Walken n’aime pas rester assis. L’acteur préfère passer directement d’un projet à l’autre. Comme il le dit lui-même : « Quand je n’ai pas de travail, je ne suis pas très à l’aise dans ma peau. J’ai l’impression d’être en hibernation. Ce n’est pas que je sois malheureuse, c’est juste que je ne pense à rien« .

« Pendant mon temps libre, je regarde la télévision. Au bout d’une heure ou deux, je me dis : « Tu restes là à zapper et c’est tout sauf intéressant ». Il n’y a rien à faire. La vie n’a pas de sens« .

Bang
Walken a manifestement beaucoup d’expérience et peut faire face à n’importe quel travail d’acteur. Mais il a peur d’autre chose : « Au début de votre carrière, vous avez un peu le trac, mais il disparaît. Aujourd’hui, il est difficile de me rendre nerveux dans mon travail« .

« Ce qui m’inquiète, c’est de tomber malade. Je m’inquiète de l’avenir et de tous les fous qui se promènent, mais sur le plan professionnel, plus rien ne m’effraie.« .

A découvrir  Samuel L. Jackson en POTUS dans son prochain film ?