Disney+, suivant l’exemple de Netflix, va réprimer plus sévèrement le partage de mots de passe. C’est ce que rapporte l’agence de presse Reuters. Les utilisateurs néerlandais ne semblent pas devoir s’inquiéter pour l’instant.

Netflix a annoncé en mai que les abonnés devraient désormais payer un supplément pour chaque utilisateur supplémentaire en dehors de leur foyer. Les experts s’attendaient déjà à ce que d’autres services de diffusion en continu fassent de même.

Inde
Reuters écrit que Disney prévoit de renforcer sa politique de partage des comptes en Inde, où le service de streaming est le leader du marché sous le nom de « Hotstar », avant la fin de l’année.

En Inde, les abonnés disposant d’un compte premium sont en principe autorisés à se connecter sur 10 appareils à la fois et à diffuser en continu sur quatre appareils simultanément. Ces conditions ne sont pas appliquées pour l’instant.

Autres pays
Au début de l’année, selon Reuters, la société a procédé à des essais internes pour lutter contre le « partage de compte ». Avec cette approche, Disney espère que davantage de personnes prendront leur propre abonnement.

Pour l’instant, Disney ne semble appliquer cette politique de manière plus stricte qu’en Inde. Cependant, on s’attend à ce que d’autres pays – et donc les Pays-Bas – finissent par avoir leur tour.

A découvrir  Pourquoi Pamela Anderson a fortement sécurisé son emblématique maillot de bain rouge ces jours-ci ?