Categories
Série TV

Ce n’est jamais arrivé avec « Star Wars » : la nouvelle série va innover – et battre un record !

Nous avons déjà vu pas mal de séries d’action en direct Star Wars sur Disney +, à commencer par The Mandalorian. Mais il y a encore de la place pour de nouvelles choses – et c’est ce que la nouvelle série « The Acolyte » vise à offrir.

Disney et ses filiales

Les fans de « Star Wars » sont probablement principalement intéressés par la nouvelle série « Ahsoka », qui démarre le 23 août 2023 sur Disney Plus. Mais il y a déjà deux autres séries live-action de la galaxie très, très lointaine dans les starting-blocks : « Skeleton Crew » avec Jude Law, dont la sortie est prévue en 2023, et « The Acolyte », qui est actuellement prévu pour un Début 2024. Et cette série battra un record très spécial, selon le showrunner Leslye Headland.

Selon Headland, Star Wars: The Acolyte mettra en vedette « plus de Jedi que n’importe quel contenu Star Wars avant lui ». À notre avis, le showrunner se penche un peu par la fenêtre avec cela – même dans les préquelles, les scènes de bataille grouillaient déjà de Jedi, et à proprement parler, le contenu de Star Wars comprend également les innombrables romans et jeux vidéo, qui ne sont pas exactement l’un ou l’autre sont des Jedi pauvres.

Les Jedi au sommet de leur puissance

Mais en tant que créatrice de la série The Acolyte, Headland saura de quoi elle parle – et en effet, nous avons pu voir un nombre record de Jedi dans un dans la première bande-annonce de la série de science-fiction, que nous avons vue en exclusivité cette année Star Wars Celebration repère une scène commune. Soit dit en passant, parmi eux se trouve pour la première fois un Wookie Jedi Master : Kelnacca, joué par Joonas Suotamo.

A découvrir  Alice Eve subit d'horribles tortures dans le film d'horreur surnaturel "Haunting of the Queen Mary".

Mais la série innove ailleurs, et c’est ce que Leslye Headland a abordé dans le podcast Expédition de Dagobah aussi un: « Je dirais que ‘The Acolyte’ se démarque parce qu’il se déroule au tout début de la chronologie de Star Wars où nous avons vu l’action en direct. »

Et « The Acolyte » gardera cette particularité pendant un bon moment – à savoir jusqu’à ce que l’aventure « Star Wars » prévue par le réalisateur « Indiana Jones 5 » James Mangold sur la fondation de l’ordre Jedi commence au cinéma sera alors localisée bien plus tôt. dans la chronologie. Si vous souhaitez avoir un aperçu de l’ordre chronologique dans « l’univers Star Wars », jetez simplement un œil à notre large aperçu ici :

Mais de quoi parle réellement « Star Wars : The Acolyte » et pourquoi y a-t-il autant de Jedi dans cette série ? « L’Acolyte » se déroule vers la fin de la Haute République, c’est-à-dire à l’âge d’or des Jedi, qui sont déjà sur le point de tomber – ce qui est ensuite devenu le sujet de la trilogie cinématographique préquelle. La galaxie était relativement paisible pendant cette période, mais cela a posé un défi pour Headland : « Comment faites-vous ‘Star Wars’ quand il n’y a pas de guerre? »

« L’Acolyte »: Jedi égaré

Et donc « The Acolyte » ne parle pas d’un conflit galactique, mais plutôt de la désintégration des structures au sein de l’ordre Jedi – et le tout est raconté du point de vue des renégats, selon Headland :

« Ce qui rend cette série si différente et intéressante, c’est qu’elle est vue du point de vue du méchants ou le méchant de Star Wars est raconté. Ces personnes utilisent la Force à leur manière, plongeant dans le côté obscur de la Force sans être punies pour cela par une institution plus grande, en l’occurrence les Jedi. Pour moi, Star Wars est toujours votre version de l’histoire « les outsiders contre l’institution ».

A découvrir  Vous n'avez probablement pas vu ce film d'horreur solide comme un roc : "Green Room".

Star Wars: The Acolyte met en vedette Amandla Stenberg, Jung-jae Lee, Carrie-Anne Moss, Jodie Turner-Smith, Manny Jacinto, Dafne Keen, Rebecca Henderson, Dean-Charles Chapman et Margarita Levieva, entre autres.