Categories
Musique

Se souvenir de la version charismatique de Judy Garland sur le « Sourire » de Charlie Chaplin

Lorsque Judy Garland est apparue sur Le spectacle d’Ed Sullivan du 14 avril 1963, elle faisait partie d’un long métrage très spécial et inhabituel de la série de variétés bien-aimée.

L’incomparable mais tragique amuseur, né le 10 juin 1922, n’est apparu que sur Sullivan deux fois, et cette première occasion était en fait une « rediffusion » de son apparition dans une autre institution télévisée de longue date. Le soir du 10 mars 1963, le réseau ATV du Royaume-Uni a diffusé l’édition de cette semaine de Sunday Night de Val Parnell au London Palladium. De là, cette performance de Garland de la composition déchirante de Charlie Chaplin « Smile » survit dans les archives avec son triomphant « I Could Go on Singing ».

Un mois après cette émission, par arrangement spécial, l’introduction d’Ed Sullivan dans sa propre émission l’a non seulement fait parler avec enthousiasme à son public de cet événement Palladium, mais a rediffusé les contributions de Garland. Alors qu’elle n’a que 40 ans à l’époque, ses problèmes personnels se voient dans son visage décharné et son expression tendue, mais elle met néanmoins tout dans une performance typiquement charismatique.

« Smile » a ses origines dans le thème du film de Chaplin de 1936 Les temps modernes, avec des paroles inspirées de ce film ajoutées par John Turner et Geoffrey Parsons en 1954. Dès sa publication, cela a provoqué une vague d’enregistrements, dont un de l’organiste Ken Griffin et un autre de Harry James. La chanson a été interprétée sur disque plus de 750 fois, d’autres versions notables comprenant celles du Ray Charles Singers en 1964, Stanley Turrentine en 1968, Chet Atkins (1973), Oscar Peterson (1974) et, sur l’album de 1995 HIStory: passé, présent et futur, tome 1, par Michael Jackson.

A découvrir  Feid revient avec un nouveau single électrisant "Mxfix G5"

La seule autre apparition de Garland sur Sullivan a eu lieu dans l’édition du 3 octobre 1965, lorsqu’elle a chanté « Come Rain or Come Shine » et « Rock-a-bye Your Baby ». Malheureusement, elle mourra d’une surdose accidentelle de drogue seulement quatre ans plus tard.

Regardez toutes les dernières vidéos d’archives de Le spectacle d’Ed Sullivan sur la chaîne YouTube officielle du programme.