Categories
Musique

Joe Elliott de Def Leppard choisit cinq disques sans lesquels il ne peut pas vivre dans une nouvelle interview

Joe Elliot de Def Leppard a partagé les cinq albums sans lesquels il ne peut pas vivre dans une nouvelle interview, en sélectionnant des disques d’artistes comme Les Beatles et David Bowie.

Parler à Rotation pour le long métrage Five Albums I Can’t Live Without de la publication, Elliott a révélé ses choix à Copenhague, au Danemark. Lorsqu’on lui a demandé de décrire ce pour quoi il était le plus connu, Elliott a écrit: « Faire semblant d’être une rock star pendant 46 ans. »

Elliott a gardé son interview brève mais a choisi Motte par Mott The Hoople, écrivant: «M’a attrapé (et mes amis) au bon moment. De superbes chansons et (enfin pour eux) une excellente production. Il a également sélectionné L’ascension et la chute de Ziggy Stardust et les araignées de Mars par David Bowie, écrivant, « Je devais en choisir un, mais ça aurait pu être Aladdin sain d’esprit ou Chiens de diamant ou Faible… toute sa carrière est incroyablement influente.

Le troisième sur sa liste est Ian Hunter début éponyme. Elliott explique: « L’écriture de chansons d’Ian, le jeu de Ronno (Mick Ronson), tout cela me donne envie de le jouer tous les jours. » Il a également choisi toute la discographie des Beatles pour son quatrième choix. Il dit: « Allez !!! Tu veux que j’en choisisse un ?! » Enfin, Elliott a choisi « Tous les autres albums que je possède, Tous les artistes, y compris tous ceux ci-dessus » pour son cinquième album. Il a développé un peu plus loin, écrivant, « Stones, Who, Rod, Kinks, Queen, Pistols, Clash, Miles Davis, Tom Waits, Kate Bush, Peter Gabriel, Foo Fighters… Vous n’avez pas assez de papier et d’encre… »

A découvrir  Zayn Malik parle de One Direction Split et taquine un nouvel album sur le podcast "Call Her Daddy"

Plus tôt cette année, « Spillways » de Ghost a subi une transfiguration pour inclure des voix invitées de la légende du rock et fan avoué de Ghost, Joe Elliott. Le dernier épisode de la longue série de webisodes de Ghost, le chapitre 15 documente une session de karaoké qui tourne mal de manière spectaculaire et surnaturelle.

L’admiration mutuelle entre Ghost et Def Leppard est bien documentée. Parler de IMPERA, Tobias Forge a déclaré: « En entrant dans ce disque, j’ai pensé que je verrais si je pouvais le faire un peu plus comme Def Leppard l’a fait. » Joe Elliott a dit Marteau en métal « J’ai tout écouté et j’ai trouvé que c’était absolument époustouflant. C’est comme un tout nouveau genre de musique ». Une parenté créative comme celle-ci semblait destinée à quelque chose de spécial et heureusement pour les fans de rock du monde entier, il s’agit d’une collaboration avec Spillways.

Visite Spin’s site officiel pour lire l’intégralité de l’interview.