Categories
Musique

Greta Van Fleet ‘Meet The Master’ dans un clip vidéo kaléidoscopique

Greta Van Fleet a rencontré Dieu, et elle porte une coiffe de perles vraiment cool. C’est ce qui se passe dans la nouvelle vidéo du groupe pour « Meeting The Master », le dernier single du troisième album studio des rockeurs psychédéliques, Attrape-étoilessortie le 21 juillet via Lava/Republic Records.

La vidéo montre les membres du groupe vêtus de tout blanc, leur style rendant hommage à leurs influences emblématiques des années 70. Le visuel magnifiquement tourné les montre dans les bois: chantant, tirant des flèches et adorant apparemment une femme avec un cheval blanc alors qu’elle brûle une couronne de branches sur un feu de joie.

Parlant de son travail sur la vidéo, le réalisateur Gus Black partage : « Le plan final de la vidéo est aussi proche de la magie que tout ce que j’ai jamais créé. Ce fut un plaisir absolu de collaborer avec ces humains formidables. Le membre Josh Kiszka ajoute : « La beauté enveloppée de ténèbres est toujours la beauté. Je t’aime Gus Black. La beauté et l’obscurité se reflètent dans les paroles du morceau. Une chanson sur la dévotion extrême, Kiszka chante, « Et je suis pris / Par la folie / Et le trébuchement / Et le toucher. »

À l’appui de la nouvelle chanson et de l’album, le groupe se lancera bientôt dans leur Tour du monde Starcatcher, qui débutera le 24 juillet à Nashville au Bridgestone Arena. La visite comprend en outre des arrêts dans des lieux emblématiques comme le Madison Square Garden de New York, le Forum de Los Angeles et de l’autre côté de l’étang à l’OVO Arena Wembley de Londres. Greta Van Fleet sera rejointe par les invités Kaleo, Surf Curse, Mt. Joy et Black Honey.

A découvrir  Gin Blossoms et Sugar Ray annoncent une tournée estivale en tête d'affiche

Attrape-étoiles devrait être une collection de dix chansons écrites et enregistrées par le chanteur principal Josh Kiszka, le guitariste Jake Kiszka, le bassiste/claviériste Sam Kiszka et le batteur Danny Wagner. Travaillant avec le producteur lauréat d’un Grammy Dave Cobb aux studios RCA de Nashville, le groupe visait à capturer l’atmosphère de leurs performances en direct sur disque.

Pré-commander Attrape-étoiles.