Categories
Musique

Des dizaines de performances classiques de Tony Bennett sur « Ed Sullivan » disponibles

Les millions de fans de Tony Bennett à travers le monde peuvent admirer le grand chanteur à son apogée via une playlist dédiée sur la chaîne YouTube officielle de Le spectacle d’Ed Sullivan.

Bennett, décédé le 21 juillet à l’âge de 96 ans, a fait pas moins de 32 apparitions dans la célèbre série de variétés, une mesure à la fois de sa popularité durable et de la durée de sa carrière. Ses performances ont duré presque toute la durée des 23 années de diffusion de l’émission sur la télévision en réseau, qui s’est étendue de 1948 à 1971. Les clips fournissent une démonstration fascinante de ce maître du spectacle au travail, non dilué et non influencé par l’évolution des modes musicales autour de lui, et avec un certain nombre de collaborateurs.

Il y a, par exemple, trois chances différentes de le voir interpréter la chanson qui est devenue sa signature la plus familière, « I Left My Heart In San Francisco »: seule dans une édition de novembre 1964 et deux fois en medleys avec « I Wanna Be Around », en 1965 et 1967. Plusieurs des vidéos ont Bennett soutenu par le Woody Herman Orchestra, et dans une édition d’avril 1969 de Sullivan, nous le voyons travailler avec Duc Ellington et son orchestre, sur « Love Scene » et « (In My) Solitude ».

Dans un autre couple mémorable de géants de la musique, un spectacle d’avril 1967 fait apparaître Bennett avec Count Basie et ses musiciens, dans deux clips séparés mettant en vedette « The Lady’s In Love With You » et « Don’t Get Around Much Anymore ». Dans ce dernier, surveillez un bref mais stellaire long métrage de trompette de Harry « Sweets » Edison. Dès les premiers jours, les admirateurs peuvent voir un Bennett de 25 ans en septembre 1951, chanter «Because Of You», et son retour en mars 1952 pour «Since My Love Has Gone».

A découvrir  Photos : les débuts étoilés de Pharrell Williams avec Louis Vuitton

À l’autre bout de l’épopée de la série, Bennett apparaît également dans un épisode de janvier 1971, deux mois seulement avant la fin de sa syndication hebdomadaire par CBS, interprétant « I’ll Begin Again ». De cette même émission, il y a des extraits séparés d’un mélange de « Il n’y aura jamais d’autre toi » et « À qui puis-je me tourner (quand personne n’a besoin de moi) » et de « (Où dois-je commencer ?) Histoire d’amour. »

Regardez la playlist dédiée des performances de Tony Bennett sur Le spectacle d’Ed Sullivan.