Categories
International

Paula Abdul dit qu’elle « n’a fait qu’effleurer la surface » alors qu’elle réfléchit à la soixantaine

Paula Abdul embrasse le début de la soixantaine.

Dans une nouvelle interview avec People, la chanteuse et danseuse a déclaré qu’elle n’avait « qu’effleuré la surface » dans la vie et partagé ce qu’elle avait appris après son anniversaire marquant.

« Avoir 60 ans l’année dernière a été un changement de trajectoire tellement incroyable pour moi, de vouloir vraiment construire et laisser un héritage derrière moi », a-t-elle déclaré au point de vente lors de l’événement Lead with Love 4 de Project Angel Food 2023 le 24 juin.

Son héritage souhaité comprend « celui de la gentillesse et du soutien » et d’aider les autres à « se défendre ».

« Le talent n’est que la moitié de cela », a-t-elle poursuivi. « C’est la persévérance, la persévérance et la confiance inébranlable en soi. »

Abdul, qui a eu 61 ans plus tôt ce mois-ci, a occupé de nombreux rôles différents tout au long de sa carrière. La «reine des renaissances» autoproclamée a commencé à se produire en tant que pom-pom girl des Los Angeles Lakers et s’est rapidement fait connaître en tant que chorégraphe pour les Jacksons.

En 1988, Abdul a sorti son premier album, « Forever Your Girl », et elle a continué à faire deux autres albums studio. Abdul a également été juge sur « American Idol » de 2002 à 2009, où elle a rencontré l’ancienne candidate Kelly Clarkson. En août 2019, Abdul a commencé sa résidence à Las Vegas, « Paula Abdul: Forever Your Girl », qui a duré jusqu’en janvier 2020.

Abdul a révélé dans l’interview qu’elle travaillait actuellement sur des projets télévisés, y compris « quelques nouveaux pilotes » et des émissions en direct.

« Je n’ai fait qu’effleurer la surface, et c’est ce que je ressens », a déclaré Abdul à propos de ses projets de carrière. « Les gens disent, ‘Elle a plus de vies qu’un chat.’ Pour moi, je suis un petit hamster d’attaque tenace. J’aime faire ce que je fais et j’aime répandre la joie.

A découvrir  L'Organisation mondiale de la santé publie des rapports sur l'aspartame, un édulcorant artificiel, et le risque de cancer

By Vincent Clément

Salut, moi, c'est Vincent le rédacteur en chef passionné de musique et d'entertainment. Avec une expérience mondiale, j'ai couvert les événements les plus en vogue. Passionné de rock et de l'espace, j'aime découvrir les dernières tendances et les explorations de notre univers. Toujours dynamique et engagé, j'aime offrir des analyses précises et fiables à mes lecteurs.