Site officiel actualités HSE, actualités QSE, actualités QHSE
HSE, QSE, QHSE, le portail de Wolters Kluwer : wk-hsqe.fr

Accès abonnés

  1.  

Mot de passe oublié ?


Actualités
Actualités Santé - Sécurité

Mise sur le marché des biocides : précisions sur les demandes d'autorisation transitoire

La composition et les modalités de présentation des dossiers relatifs aux demandes d'autorisation transitoire de mise sur le marché de certains produits biocides viennent d'être précisées par arrêté.

Mise sur le marché des biocides : précisions sur les demandes d'autorisation transitoire

Les dossiers de demande doivent satisfaire aux exigences contenues dans les annexes de cet arrêté. Les exigences sont moins lourdes pour les produits bénéficiant déjà d'une autorisation transitoire de mise sur le marché.

Parmi ceux-ci, une distinction est faite, d'une part, entre les demandes portant sur un changement de classification, de conditionnement ou d'étiquetage du produit et, d'autre part, celles ayant pour objet de commercialiser ce produit sous un autre nom commercial ou de le mettre sur le marché sous une autre marque lorsqu'il bénéficie d'une autorisation transitoire détenue par une autre personne.

Les dossiers doivent notamment comporter une description détaillée et complète des études effectuées et des méthodes utilisées, ou une référence bibliographique à ces méthodes.

Les dossiers doivent être adressés à l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) par le responsable de la première mise sur le marché ou par son mandataire. L'Anses peut demander toute information complémentaire lui permettant de donner son avis sur la demande d'autorisation.

La justification du paiement à l'Anses de la rémunération liée à la demande d'autorisation transitoire doit être jointe au dossier de demande.

Cet arrêté est pris en application du décret n° 2009-1685 qui définit les conditions dans lesquelles les autorisations de mise sur le marché de certains produits biocides sont délivrées durant la période transitoire de mise en œuvre de la directive 98/8.

Pour rappel, ces dispositions resteront en vigueur tant que les substances actives des produits biocides concernés ne seront pas inscrites aux annexes I, I A ou I B de la directive 98/8. A compter de leur date d'inscription à ces annexes, les produits seront soumis à l'autorisation de mise sur le marché prévue à l'article L. 522-4 du Code de l'environnement.

 

Laurent Radisson

 

Arr. 13 juill. 2010, NOR : DEVP1005233A, JO 29 sept.

 

A lire aussi…

 

Abonnez-vous au Lamy Produits et Biens de Grande Consommation

 

  


wk-hsqe - 08/10/2010© Tous droits réservés


Le Guide du Responsable HSE Le Guide du Responsable HSE

Un ouvrage innovant pour
une fonction stratégique
dans l'entreprise !

A partir de 501 € HT




Pour recevoir directement toutes les actualités réglementaires de votre choix dans votre boîte e-mail


Toutes nos publications


Naviguez sur WK-HSQE