Site officiel actualités HSE, actualités QSE, actualités QHSE
HSE, QSE, QHSE, le portail de Wolters Kluwer : wk-hsqe.fr

Accès abonnés

  1.  

Mot de passe oublié ?


Actualités
Actualités Environnement

Photovoltaïque : la France baissera de 12% ses tarifs d'achat le 1er septembre

Bercy et le Meeddm ont annoncé lundi 23 août un ''ajustement'' des tarifs d'achat photovoltaïque ne concernant pas les particuliers. La mesure est une première étape dans la réorganisation de la filière, souhaitée par le gouvernement dès cet automne.

Photovoltaïque : la France baissera de 12% ses tarifs d'achat le 1er septembre

Les tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque produite par les projets professionnels et les grosses installations seront ''globalement réajustés'' au 1er septembre 2010, indiquent les ministères de l'environnement et de l'économie dans un communiqué commun du lundi 23 août.

Cet ajustement, qui correspondra à une baisse de 12% des tarifs, doit être officialisé par la publication d'un arrêté au Journal officiel - le sixième en matière de tarif photovoltaïque depuis le début de l'année 2010. Il ne concerne pas les installations des particuliers d'une puissance inférieure à 3 kilowatts crête (soit environ 30 mètres carrés de panneaux) : le tarif demeurera à 58 centimes d'euros par kilowattheure, assurent les deux ministères.

''Cet ajustement permet d'éviter les effets d'aubaine spéculatifs et résulte de la diminution des coûts des équipements photovoltaïques, qui représente environ la moitié du coût des projets'', indiquent les ministères. Depuis l'emballement de la filière à la fin de l'année 2009, le gouvernement redoute un poids croissant de cette énergie renouvelable sur la Contribution au service public de l'électricité (CSPE), financée par tous les consommateurs d'électricité.

Fin 2008, la puissance cumulée du parc photovoltaïque installé en France était de 81 mégawatts (MW), et sera de 850 MW à la fin de l'année, estime le gouvernement. Les projets déposés à ce jour représenteraient plus de 3 000 MW. ''La France est donc très largement en avance sur la mise en oeuvre des objectifs du Grenelle Environnement (1 100 MW installés fin 2012 et 5 400 MW en 2020)''.

Dans un document publié le 19 juillet dernier, le Syndicat des énergies renouvelables (Ser) estimait de son côté que le volume de projets en attente susceptibles de se réaliser n'était ''que'' de 1.600 mégawatts (MW), à ajouter aux 270 MW déjà raccordés. Coût pour la CSPE : 850 millions d'euros par an.

L'ajustement tarifaire à la baisse annoncé lundi 23 juillet n'est que ''la première étape d'une adaptation nécessaire du système de régulation des tarifs'' d'achat, selon le gouvernement. Le Meeddm et Bercy prévoient une concertation avec l'ensemble des acteurs du secteur cet automne. Ils laissent entendre qu'un quota de 500 MW photovoltaïques autorisés par an pourrait être fixé.

 

Victor Roux-Goeken

 

 

A lire aussi…

 

Abonnez-vous à La Lettre Lamy de l'Environnement

 

 


wk-hsqe - 26/08/2010© Tous droits réservés


Le Guide du Responsable HSE Le Guide du Responsable HSE

Un ouvrage innovant pour
une fonction stratégique
dans l'entreprise !

A partir de 501 € HT




Pour recevoir directement toutes les actualités réglementaires de votre choix dans votre boîte e-mail


Toutes nos publications


Naviguez sur WK-HSQE