Site officiel actualités HSE, actualités QSE, actualités QHSE
HSE, QSE, QHSE, le portail de Wolters Kluwer : wk-hsqe.fr

Accès abonnés

  1.  

Mot de passe oublié ?


Actualités
Actualités Qualité

Le Grand Port Maritime du Havre certifié ISO 28000

Le Grand Port Maritime du Havre est la première autorité portuaire européenne à être certifiée ISO 28000 (version 2007) pour son organisation interne en matière de sûreté.

Le Grand Port Maritime du Havre certifié ISO 28000

Premier port français pour le commerce extérieur avec plus de 80 millions de tonnes de trafic en 2008, le Grand Port Maritime du Havre (GPMH) a officiellement reçu, le 21 janvier 2010, la certification ISO 28000 (version 2007). Ce référentiel (voir encadré) « apporte au GPMH la reconnaissance du bon management de ses processus internes en termes de sûreté pour les navires, les marchandises et les entreprises établies dans le port », précise la communication du Port du Havre.

Le GPMH est aujourd'hui la première autorité portuaire européenne (seconde au niveau mondial après Houston) à avoir obtenu la certification ISO 28000.

Depuis le code ISPS (International Ship and Port Facility Security) instauré par les Etats-Unis après les attentats du 11 septembre 2001, la sûreté est une priorité pour tous les ports et elle se traduit par des actions précises : terminaux clos et éclairés, accès surveillés, contrôles systématiques des personnes et des marchandises, coordination avec la sécurité des navires... Toutes les installations portuaires havraises répondent ainsi aux règles de sûreté prévues par la réglementation internationale ISPS depuis 2004. Le GPMH a poussé la démarche en mettant en place des axes de travail et de réflexion à tous les niveaux de la chaîne et en impliquant l'ensemble de ses services.

Qualité et cohérence

Concrètement, la sûreté générale du port est définie par le plan de sûreté portuaire définissant les zones stratégiques et les procédures à mettre en œuvre pour son bon fonctionnement. Tous les ouvrages (écluses, ponts...) sont ainsi sécurisés et l'ensemble des bâtiments du GPMH sont accessibles avec des badges nominatifs.

Le GPMH a aussi renforcé ses équipes pour assurer la surveillance de la zone avec des patrouilles de prévention et d'intervention. Enfin, un agent de sûreté portuaire veille à la qualité et à la cohérence des organisations de sûreté entre les entreprises, les services de l'Etat et l'autorité portuaire.

Le plan de sûreté portuaire est chargé de faire face aux principales menaces susceptibles d'affecter la zone du port. Pour sa part, la sûreté collective, à terre et en mer, est prise en compte par une coordination avec les services de l'Etat.

Voilà qui est de nature à renforcer la réputation du port autonome et à rassurer les clients... « Cette certification du GPMH doit d'ailleurs constituer une dynamique d'entraînement pour les entreprises de la place et ses partenaires des transports et logistique. Dans son action d'intérêt général, le GPMH offre un cadre de sûreté qui crée les conditions propices aux entreprises qui elles-mêmes sont soucieuses de sécuriser leurs filières industrielles et logistiques », conclut la direction du Port du Havre.

 

Didier Rougeyron

 

Source : Grand Port Maritime Du Havre

 

D' ISO 28000 à SAFE

Le développement des échanges internationaux voit grandir la criticité du contrôle des flux pour la maîtrise de la chaîne logistique globale. Aux risques croissants de vols des marchandises viennent s'ajouter les risques d'intrusion de locaux et de détournement de système dans des objectifs terroristes.
Un nouvel élément complète les règles applicables à chaque mode de transport : la norme ISO 28000 introduisant le système de management de la sûreté pour la chaîne d'approvisionnement.
Cette nouvelle norme permet d'aboutir à un niveau de sûreté homogène pour l'ensemble de la chaîne logistique.
« La norme 28 000 sert surtout à sécuriser et labelliser un processus de sécurité interne à l'entreprise, précise Evelyne Irigaray, délégué général de l'ODASCE*. Pour travailler à l'international, il faut également sécuriser la chaîne logistique complète de porte à porte, en maîtrisant tous les acteurs concourant à sa réalisation. Pour ce faire, un cadre de normes internationales a été mis en place par l'OMD (Organisation mondiale des douanes), la norme SAFE, initiative reposant sur le constat d'un commerce mondial « moteur de la prospérité économique », mais pas « à l'abri d'actes terroristes qui porteraient gravement atteinte à l'économie mondiale dans son ensemble ».

 * L'ODASCE, Office de développement par l'automatisation et la simplification du commerce extérieur, est une association dont la majeure partie des membres sont des opérateurs du commerce international qui suivent de prés toutes les normes qui permettent le management de la Supply chain et notamment l'application de la norme ISO 28000.

Sources : Afnor, ODASCE, Physical Supply Chains

 

A lire aussi…

 


wk-hsqe - 17/02/2010© Tous droits réservés


Le Guide du Responsable HSE Le Guide du Responsable HSE

Un ouvrage innovant pour
une fonction stratégique
dans l'entreprise !

A partir de 501 € HT




Pour recevoir directement toutes les actualités réglementaires de votre choix dans votre boîte e-mail


Toutes nos publications


Naviguez sur WK-HSQE