Site officiel actualités HSE, actualités QSE, actualités QHSE
HSE, QSE, QHSE, le portail de Wolters Kluwer : wk-hsqe.fr

Accès abonnés

  1.  

Mot de passe oublié ?


Actualités
Actualités Environnement

L'IFP pilote le projet de recherche européen '' Cocate '' sur le transport du CO2

Le nouveau projet de recherche européen ''Cocate'', piloté par l'Institut français du pétrole (IFP), qui démarrera courant janvier 2010, concerne le déploiement d'une infrastructure de transport connectant plusieurs industries locales émettant du CO2 à des fins de stockage.

L'IFP pilote le projet de recherche européen '' Cocate '' sur le transport du CO2 © Ina van Hateren - Fotolia.com

Le projet Cocate vise à étudier les conditions de transport des fumées, émises par plusieurs sources industrielles de CO2 pour un captage mutualisé, et d'export de ce CO2 capté en grandes quantités vers des zones de stockage. Son objectif est de '' permettre à des sites de production de taille moyenne, situés dans une même zone géographique, de réduire leurs émissions de CO2 au même titre que les grandes installations industrielles ''.

Ce projet rassemble huit autres partenaires de la recherche et de l'industrie, le Havre Développement (France), Geogreen (France), Accoat (Danemark), SINTEF Energy Research (Norvège), DNV (Norvège), TNO (Pays-Bas), Port of Rotterdam NV (Pays-Bas) et SANERI (Afrique du Sud).

La région du Havre et le Port de Rotterdam ont été choisis comme terrain d'expérimentation des travaux de recherche conduits dans le cadre du projet. L'infrastructure de transport envisagée comprend deux types de réseau :

  • un réseau de collecte local, basse pression, des fumées émises par différents industriels havrais vers différents centres de captage et un réseau de transport du CO2 capté,
  • un réseau haute pression transportant le CO2 capté, vers le Port de Rotterdam, pour stockage dans les champs pétrolier et gaziers déplétés de la mer du Nord.

Cocate étudiera les contraintes techniques spécifiques à chacun de ces deux réseaux parmi lesquelles la faisabilité technico-économique du réseau de collecte amont basse pression. S'agissant du réseau haute pression transportant le CO2 capté, les travaux de R & D porteront plus particulièrement sur l'impact des impuretés que pourra contenir le CO2 issu du captage. '' Les travaux seront complétés par une analyse de risque qui viendra alimenter un outil de gestion de la sécurité et par la réalisation d'un modèle économique sur l'optimisation des coûts et le phasage des investissements '', a précisé l'IFP.

D'une durée de trois ans, le projet européen '' Cocate '' totalise un budget de 4,5 M€ dont près de 3M€ de contribution de la Commission européenne.

 

Rachida Boughriet

 

  

A lire aussi…

 


wk-hsqe - 10/12/2009© Tous droits réservés


Le Guide du Responsable HSE Le Guide du Responsable HSE

Un ouvrage innovant pour
une fonction stratégique
dans l'entreprise !

A partir de 501 € HT




Pour recevoir directement toutes les actualités réglementaires de votre choix dans votre boîte e-mail


Toutes nos publications


Naviguez sur WK-HSQE