Site officiel actualités HSE, actualités QSE, actualités QHSE
HSE, QSE, QHSE, le portail de Wolters Kluwer : wk-hsqe.fr

Accès abonnés

  1.  

Mot de passe oublié ?


Actualités
Actualités Environnement

Environnement industriel francilien : des améliorations et des voies de progrès

Le bilan de l'environnement industriel de 2009, publié par la DRIRE, dresse un panorama de l'état environnemental de la région et fournit de nombreuses données chiffrées concernant l'impact de l'industrie sur son milieu. Détails.

Environnement industriel francilien : des améliorations et des voies de progrès © Jean-Paul Bounine

L'Ile-de-France est une région très marquée par l'industrie. Avec 16 % de l'emploi industriel français, 2 600 installations classées soumises à autorisation dont 88 sites Seveso, le territoire francilien compte 10 % des sites et sols pollués français. 3,2 millions de franciliens sont exposés à des niveaux de pollution en azote supérieurs aux valeurs limites européennes. '' Les enjeux environnementaux sont colossaux '', note Sébastien Dessillons, de la division Environnement industriel de la DRIRE Ile-de-France.

La direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement dresse chaque année un bilan de l'état de l'environnement industriel francilien. Si la maîtrise des risques s'améliore constamment, certains points restent à améliorer, notamment la maîtrise de l'urbanisation autour des sites à risque et la prévention de la pollution.

Les inspections de la DRIRE

132 inspecteurs contrôlent régulièrement les installations classées d'Ile-de-France. En 2008, 2 338 contrôles sur site ont été effectués, ainsi qu'une centaine de contrôles inopinés, selon la DRIRE. '' La présence sur le terrain est accentuée. Les contrôles ont augmenté de 11 % par rapport à 2007 '', note Sébastien Dessillons.

Ces contrôles ont débouché en 2008 sur 106 arrêtés préfectoraux d'autorisation ou de refus, 249 arrêtés de prescriptions complémentaires, 398 mises en demeure préfectorales, 75 sanctions administratives et 171 procès-verbaux.

Les sites à risque classés Seveso se situent '' assez peu en zone urbanisée, mis à part 7 dépôts pétroliers implantés en petite couronne dans des zones denses ''. Les 37 sites franciliens font l'objet de contrôles systématiques annuels. Selon la DRIRE, les mesures de réduction du risque à la source prescrites par l'Administration ont conduit en 2008 à des investissements d'au moins 14,7 M d'euros.

Une maîtrise des risques et de la pollution en amélioration

Selon la DRIRE, la diminution des émissions polluantes industrielles se poursuit. L'industrie manufacturière francilienne est responsable de 4 % des émissions de NOx régionales, de 4 % des émissions de SO2, de 37 % des émissions de COVNM, de 24 % des émissions de PM10 et de 6 % des émissions de gaz à effet de serre. Respectivement, depuis 2001, ces émissions ont diminué de 44 %, 57 %, 58 % pour les premières, de 25 % et de 40 % depuis 1999 pour les deux dernières catégories d'émissions.

La mise aux normes des incinérateurs a permis une nette amélioration, la fermeture de centrales thermiques à charbon également.

La DRIRE travaille également sur la prévention des pollutions de l'eau, sur la gestion des sites et sols pollués.

En 2009, le lancement de l'action recherche et réduction des substances dangereuses dans l'eau a porté sur près de 200 établissements présentant '' le plus d'enjeux pour l'eau ''. Une campagne de détection de substances aujourd'hui non suivies systématiquement devrait être lancée début 2010. Elle devrait être suivie d'une obligation de proposition de solutions pour réduire, voire supprimer, les rejets. Concernant les sites et sols pollués, l'Etat a prévu de consacrer dans le cadre du plan de relance 7 M d'euros à la réhabilitation de friches industrielles. 409 sites font actuellement l'objet d'une action de l'Administration.

Maîtriser l'urbanisation

'' Nous sommes parvenus à réduire le risque à la source. Aujourd'hui, certains aléas ne peuvent être évités. Il s'agit donc d'entrer dans la phase ultime qui concerne la maîtrise de l'urbanisation. '' Le travail pluriannuel régional d'actualisation, qui analyse les études de danger, devrait être finalisé au plus tard début 2010. Il devrait permettre de planifier une meilleure maîtrise de l'urbanisation.

D'ici à 2011, les sites Seveso doivent être dotés d'un plan de prévention des risques technologiques. 17 PPRT sur 28 ont déjà été prescrits et entrent en phase de concertation. La DRIRE estime que d'ici la fin de l'année, l'ensemble des PPRT seront lancés. Le premier plan francilien devrait être approuvé au premier semestre 2010. Il concerne le dépôt pétrolier de Roissy. Les études réalisées pour l'ensemble des PPRT ont coûté environ 500 000 euros, financés par l'Etat. Les mesures foncières découlant de ces plans sont estimées aujourd'hui à 60 M d'euros, financés par l'Etat, les collectivités et les industriels.

 

Sophie Fabrégat

 

 

A lire aussi… 

 

Abonnez-vous au Lamy Environnement - Installations Classées

  


wk-hsqe - 25/11/2009© Tous droits réservés


Le Guide du Responsable HSE Le Guide du Responsable HSE

Un ouvrage innovant pour
une fonction stratégique
dans l'entreprise !

A partir de 501 € HT




Pour recevoir directement toutes les actualités réglementaires de votre choix dans votre boîte e-mail


Toutes nos publications


Naviguez sur WK-HSQE