Site officiel actualités HSE, actualités QSE, actualités QHSE
HSE, QSE, QHSE, le portail de Wolters Kluwer : wk-hsqe.fr

Accès abonnés

  1.  

Mot de passe oublié ?


Actualités
Actualités Qualité

Qualiment monte en régime

Porté par l'INRA, le projet « Qualiment » veut faciliter l'accès des industries alimentaires aux équipes de recherche publique, compétentes en matière de qualité nutritionnelle et sensorielle des aliments.

Qualiment monte en régime © cubephoto - Fotolia.com

Puisque les consommateurs sont toujours plus attentifs à la qualité et à la sécurité des produits alimentaires, le bon goût ne suffit plus ! Il faut admettre que les dossiers noirs comme, par exemple, la vache folle et le débat sur les OGM ont durablement marqué les consciences. Maîtrise du process, assurance qualité, certification, traçabilité..., le secteur agroalimentaire doit se soumettre à une batterie de contrôles toujours plus sophistiqués pour rassurer ses clients. 

Dans ce contexte, un dispositif unique en son genre pourrait favoriser le développement des « aliments santé ». Sa dénomination est assez explicite : « Qualiment » pour Qualité nutritionnelle et sensorielle des aliments. Porté par l'INRA, ce projet a pour objet de faciliter l'accès des industriels à des laboratoires grâce à des procédures contractuelles simplifiées.

Qualiment veut promouvoir les synergies entre les industriels de l'alimentaire et les chercheurs pour tous les projets portant sur la qualité nutritionnelle et sensorielle des aliments. Le dispositif est distribué en trois pôles : le pôle « sensorialité » de Dijon pour le goût et la nutrition lipidique, le pôle « qualité nutritionnelle des aliments » de Clermont-Ferrand et le pôle « biopolymères, structure de l'aliment » de Nantes, qui s'intéresse à la matrice alimentaire et aux process.

440 personnes, 10 laboratoires

« Il s'agit là d'un dispositif extrêmement solide et cohérent qui regroupe 440 personnes et 10 laboratoires », explique Catherine Esnouf, directrice scientifique adjoint « Nutrition humaine et sécurité des aliments » au sein de l'INRA et directrice du projet Qualiment.

« Ce que nous proposons aux industriels, c'est de leur apporter une réponse à plusieurs voix, qui plus est en un temps donné », ajoute Patrick Etiévant, directeur du département Alimentation humaine du centre INRA de Clermont-Ferrand. « Pour y parvenir, chaque équipe a dû travailler son offre, la limiter pour mieux la focaliser sur l'essentiel et pouvoir répondre le plus efficacement possible aux questions des entreprises ».

Lancé officiellement le 1er juillet dernier, Qualiment a déjà signé plusieurs contrats et l'ouverture de son portail internet, prévu ce mois ci, devrait confirmer sa montée en régime. « Des pages confidentielles permettront en effet à chaque industriel qui le souhaite de déposer une demande », précise Catherine Esnouf. L'objectif de Qualiment est d'obtenir à terme une labellisation « Institut Carnot » (voir encadré), gage de qualité et professionnalisme.

 

Didier Rougeyron

 

Sources : INRA, Agence nationale de la Recherche, Vitagora, bulletins-electroniques.com

 

Les structures labellisées Carnot

Qualiment est bâti « sur le modèle des instituts Carnot » labellisés par l'ANR (Agence nationale de la Recherche) qui ont pour missions de :

  • recueillir et évaluer la demande des acteurs socioéconomiques en matière de recherche sur la qualité sensorielle et nutritionnelle des aliments,
  • transmettre les demandes aux partenaires et construire les réponses correspondantes,
  • contractualiser les projets de recherche industrielle,
  • exécuter ces projets suivant les bonnes pratiques de la charte Carnot : qualité et professionnalisme, stratégie de recherche, politique de propriété intellectuelle, renforcement des relations académiques et internationales, communication, visibilité, réelle gouvernance, et mutualisation des moyens.

Les structures labellisées Carnot perçoivent de l'ANR un abondement financier calculé en fonction du volume des recettes tirées des contrats de recherche partenariale. À partir de cet abondement, les équipes peuvent développer la recherche fondamentale pour répondre aux besoins des industriels. L'abondement de Qualiment est assuré actuellement par l'INRA, AgroSup Dijon et l'Université de Bourgogne. « Les instituts Carnot sont très technologiques jusqu'à présent. Il en existe très peu dans les sciences du vivant. Aussi, serait-il dommage qu'il n'y en ait pas dans le domaine de l'agroalimentaire », estime Catherine Esnouf.

  

Un colloque sur les actualités réglementaires

ADRIA Développement organise le jeudi 17 décembre prochain à Quimper un colloque sur les actualités réglementaires en agroalimentaire et notamment sur les perspectives d'évolution de la réglementation européenne. Les thèmes abordés seront la libre circulation des denrées alimentaires entrée en vigueur le 13 mai 2009, mais également l'étiquetage nutritionnel, les allégations nutritionnelles et de santé, la sécurité des aliments.

Voir le programme détaillé

  

 A lire aussi… 

  Abonnez-vous au Lamy Dehove

  


wk-hsqe - 23/11/2009© Tous droits réservés


Le Guide du Responsable HSE Le Guide du Responsable HSE

Un ouvrage innovant pour
une fonction stratégique
dans l'entreprise !

A partir de 501 € HT




Pour recevoir directement toutes les actualités réglementaires de votre choix dans votre boîte e-mail


Toutes nos publications


Naviguez sur WK-HSQE