Site officiel actualités HSE, actualités QSE, actualités QHSE
HSE, QSE, QHSE, le portail de Wolters Kluwer : wk-hsqe.fr

Accès abonnés

  1.  

Mot de passe oublié ?


Actualités
Actualités Santé - Sécurité

Le risque psychosocial à la première place des consultations de pathologies professionnelles

Le Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles a publié le 7 octobre les résultats des consultations de pathologies professionnelles pour l’année 2007.

Le risque psychosocial à la première place des consultations de pathologies professionnelles © fred goldstein - Fotolia.com

Pour la première fois, les consultations pour risque psychosocial s'inscrivent à la première place des consultations pour pathologies professionnelles en France et représentent 27 % des causes de consultation. Cela confirme une tendance lourde de montée continuelle de ces préoccupations depuis plusieurs années. De plus, les médecins référents de ces centres de consultation trouvent une très forte imputabilité au travail de ces pathologies, atteignant 80 % des cas.

Les secteurs industriels moins concernés

Ces pathologies comprennent la dépression et l'anxiété. Le secteur des services est le plus concerné par ces troubles vus dans le cadre de ces consultations, alors que les secteurs industriels le sont peu. Plus précisément, parmi les patients venus consulter pour une psychopathologie en lien avec le travail, les secteurs de la finance, de l'immobilier, du commerce, des transports, des communications, de l'éducation et de la santé sont les plus représentés. Les femmes consultent plus que les hommes pour ces troubles, 72 % de patientes versus 28 % de patients.

Les autres causes de consultation montrent une très forte résistance au temps. Elles concernent les pathologies respiratoires pour 19 % des patients, les maladies de la peau dont la dermite allergique de contact pour 15 %, les maladies du système ostéo-articulaire dont les troubles musculo-squelettiques pour 13 % et les cancers pour 9 %.

Les pathologies liées à l'amiante très présentes

En particulier, les consultations pour maladies liées à l'amiante ne diminuent toujours pas. Les cancers broncho-pulmonaires dominent largement parmi les cancers professionnels dans ces consultations (72 %), témoignant de l'importance du risque lié à l'amiante et aux autres substances chimiques cancérogènes.

Pour l'Afsset, ces résultats montrent l'urgence d'une politique toujours renforcée de prévention qui passe par la réduction de l'exposition aux substances toxiques et cancérogènes et la substitution des substances cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques.

Au total, 55 % des patients examinés sont des hommes et 45 % des femmes. Les femmes sont plus jeunes que les hommes. Ces derniers sont surreprésentés dans la classe d'âge des plus de 60 ans. Plus d'un tiers de l'ensemble des patients qui ont consulté en 2007 ont des pathologies professionnelles qui justifient une déclaration de maladie professionnelle indemnisable (MPI).

Un projet de réseau européen, MODERNET, fédérant les réseaux anglais, hollandais, finlandais, italiens et tchèques est en construction. L'Afsset a accueilli ses membres fondateurs les 21 et 22 septembre dernier. Ce réseau a pour ambition d'améliorer la détection précoce de signaux sanitaires ou cliniques émergents.

 

Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P)

Depuis 2001, les 32 centres de consultation de pathologie professionnelle de France ont constitué un réseau d'experts médicaux, le Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P), placé sous la coordination de l'Afsset. Ils agrègent leurs données de consultation anonymisées dans une base commune. Plus de 100 000 consultations sont enregistrées dans cette base, et 15 000 nouvelles consultations viennent la compléter chaque année. Le but de cette base est de détecter les maladies professionnelles émergentes. Il signale également aux ingénieurs de prévention des CRAM des situations à risques dans les entreprises en vue d'engager les actions correctrices. Le réseau est financé par la CNAM-TS, l'Afsset, la MSA et l'InVS. 

  

En savoir plus sur le Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles

 

 

Abonnez-vous à l'ouvrage Santé, Sécurité et Conditions de Travail au Quotidien

 


wk-hsqe - 14/10/2009© Tous droits réservés


Le Guide du Responsable HSE Le Guide du Responsable HSE

Un ouvrage innovant pour
une fonction stratégique
dans l'entreprise !

A partir de 501 € HT




Pour recevoir directement toutes les actualités réglementaires de votre choix dans votre boîte e-mail


Toutes nos publications


Naviguez sur WK-HSQE