Site officiel actualités HSE, actualités QSE, actualités QHSE
HSE, QSE, QHSE, le portail de Wolters Kluwer : wk-hsqe.fr

Accès abonnés

  1.  

Mot de passe oublié ?


Actualités
Actualités Qualité

Qualité : Valeo privilégie le langage commun

Pour piloter sa stratégie, Valeo utilise un dispositif de progrès permettant de décrire, de déployer et d'avoir une vision réaliste de la progression des sites sur les standards de l'entreprise. Nom de code « 5 steps ».   

Qualité : Valeo privilégie le langage commun

La stratégie de Valeo s'appuie sur cinq axes : qualité totale, innovation constante, intégration des fournisseurs, système de production, implication du personnel. Sa performance repose sur un équilibre entre l'autonomie et la standardisation pour améliorer la qualité de ses produits et offrir un service homogène au sein d'un groupe décentralisé, multiculturel, présent dans trente pays et qui se reconfigure régulièrement pour s'adapter aux besoins de ses clients...

Les entités opérationnelles sont autonomes pour mettre en œuvre la stratégie du groupe mais doivent respecter un certain nombre de pratiques et de standards formalisés par la Direction du groupe. Dans ce contexte, Valeo a mis en place deux méthodes pour pouvoir atteindre la qualité totale : la méthode QRQC (Quick Response Quality Control = méthode d'analyse des incidents) et la méthode dite « 5 steps » co-développée avec MNM Consulting pour piloter la performance de ses activités.

 

Un langage commun, un référentiel managérial 

La formalisation de cette dernière méthodologie s'est faite en 2005-2006 pour répondre à la problématique de la mesure du progrès et du pilotage du déploiement de la stratégie. Elle a ensuite été déployée à l'ensemble du groupe, sur les cinq axes de performance de Valeo. Cette méthode normalise la mesure du progrès de 1 à 5, standardise la formalisation des sujets stratégiques sous forme de roadmaps (feuilles de route), enfin généralise le pilotage et le dialogue autour de la performance dans l'entreprise. Elle supporte l'amélioration continue et l'adaptation des objectifs via les remontées de terrain. La méthode est ainsi une démarche complète de management.

« Les roadmaps sont utilisées pour gérer les enjeux stratégiques essentiels de l'organisation. Les managers les intègrent dans leurs pratiques, elles sont utilisées par les opérationnels pour organiser le progrès régulier de leur organisation et par les directions métier pour enrichir les standards par la capitalisation des meilleures pratiques. Il s'agit donc d'un outil de management et non pas uniquement un moyen de rendre compte de l'avancement des tâches », précise Nicolas Mugnier de MNM Consulting.

 

Maintenir l'organisation et la standardiser

« Grâce au  référentiel commun, cette méthodologie a permis aux divisions de définir leurs activités avec des termes compréhensibles par tous et d'améliorer leurs opérations au quotidien », explique Philippe Sabio, responsable infrastructure des systèmes d'information à la branche Valeo Compressor.

Pour les auditeurs, les roadmaps ont « un rôle moteur : tirer les usines, les divisions vers le haut pour les emmener à progresser afin de maintenir la compétitivité dans tous les compartiments de l'entreprise (projets, achats, etc.), maintenir l'organisation au niveau de l'état de l'art par rapport à la concurrence et la standardiser (l'organisation se déploie dans le monde entier) », témoigne Patrice Le Blond, Directeur de Valeo Audit Qualité.

« On sait aujourd'hui qu'on doit développer des modules informatiques afin de pouvoir assurer le chaînage dans la traçabilité. Cela nous a permis d'identifier nos failles. Autre exemple : avec la roadmap « master planning of resources », on a vu qu'on ne planifiait qu'une partie de nos familles de produits, une partie limitée de notre portefeuille de produits était donc couverte », affirme Christophe Cognet, Directeur Logistique de la division Valeo Service France.

A ce stade, il faut souligner qu'il n'y a pas de certification propre au groupe Valeo : elles se font usine par usine. Par contre, pour les cinq axes stratégiques, cette méthodologie est devenue le système d'audit et d'évaluation de référence. Il est intéressant de remarquer que certains constructeurs automobiles, clients de Valeo, utilisent plutôt le niveau de progression sur les feuilles de route que les normes ISO pour évaluer la qualité de production. Sans doute un effet du langage commun.

 

Didier Rougeyron 

 

Source : MNM Consulting

 

Valeo en bref

Équipementier automobile de premier plan, Valeo est spécialisé dans la conception, la fabrication et la vente de composants, de systèmes de modules pour l'automobile et les poids lourds, en première comme en deuxième monte.

Présent dans 28 pays (2007), Valeo exploite 125 usines, 62 centres de Recherche et Développement et 9 plates-formes de distribution. En 2006, le groupe a réalisé 69 % de son chiffre d'affaires en Europe, 13 % en Amérique du Nord, 13 % en Asie et autres, et 5 % en Amérique du Sud.

Valeo s'est fixé pour objectif de fournir des produits de qualité irréprochable et innovants à des prix très concurrentiels.

 

Voir aussi  sur le même thème Rythmez sa progression en « 5 steps »

 

Découvrez le Guide de la Qualité !


wk-hsqe - 09/09/2009© Tous droits réservés


Le Guide du Responsable HSE Le Guide du Responsable HSE

Un ouvrage innovant pour
une fonction stratégique
dans l'entreprise !

A partir de 501 € HT




Pour recevoir directement toutes les actualités réglementaires de votre choix dans votre boîte e-mail


Toutes nos publications


Naviguez sur WK-HSQE