Site officiel actualités HSE, actualités QSE, actualités QHSE
HSE, QSE, QHSE, le portail de Wolters Kluwer : wk-hsqe.fr

Accès abonnés

  1.  

Mot de passe oublié ?


Actualités
Actualités Santé - Sécurité

Prévenir le risque électrique

Le double accident mortel du mois dernier relance les questions de sécurité vis-à-vis du risque électrique en chantier et industrie. Des mesures de prévention existent et des décrets encadrent l'activité.

Prévenir le risque électrique © matteo NATALE - Fotolia.com

Juillet dernier, deux salariés des sociétés Arion Piscine et Vias Piscine sont décédés suite à une électrocution. Celle-ci a été provoquée par le contact d'un bras élévateur de manutention autoporté avec une ligne électrique de 20 000 volts au cours d'une opération de déchargement d'une piscine coque sur un chantier de Marseillan dans l'Hérault.

Le ministre du Travail, Xavier Darcos, avait alors rappelé que les travaux à proximité d'une ligne électrique doivent, dans le cadre de l'évaluation préalable des risques, faire l'objet de mesures de prévention spécifiques et adaptées.

Rappelons que le décret du 14 novembre 1988 précise les mesures assurant la protection des travailleurs qui mettent en oeuvrent des courants électriques. Ces mesures concernent les chocs électriques, les effets thermiques, les surintensités ainsi que les baisses de tension ou les surtensions.

Même si le nombre d'accidents du travail d'origine électrique a baissé en trente ans, passant de 3000 en 1975 à 865 en 2004 nous rappellent les données de l'Institut national de recherche et de sécurité, la gravité de ceux-ci n'en est pas moins diminuée. En effet, le risque électrique est conséquent car il peut entraîner l'arrêt cardiaque, des lésions et brûlures importantes.

C'est pourquoi la législation stipule que les travaux à proximité d'installations électriques doivent être confiés à des personnes qualifiées, ayant connaissance des règles de sécurité dans ce domaine. Les équipements de protection doivent être conformes aux exigences de sécurité de la directive du 21 décembre 1989 et faire l'objet d'un marquage CE.
De plus, ce personnel doit posséder une habilitation et avoir reçu une formation aux travaux d'ordre électrique.

 

Jena Bacha

 

Pour en savoir plus la réglementation de la sécurité au travail, découvrez le Lamy Hygiène et Sécurité

 

Voir aussi nos Outils Sécurité au travail


wk-hsqe - 18/08/2009© Tous droits réservés


Le Guide du Responsable HSE Le Guide du Responsable HSE

Un ouvrage innovant pour
une fonction stratégique
dans l'entreprise !

A partir de 501 € HT




Pour recevoir directement toutes les actualités réglementaires de votre choix dans votre boîte e-mail


Toutes nos publications


Naviguez sur WK-HSQE