Site officiel actualités HSE, actualités QSE, actualités QHSE
HSE, QSE, QHSE, le portail de Wolters Kluwer : wk-hsqe.fr

Accès abonnés

  1.  

Mot de passe oublié ?


Actualités
Actualités Qualité

Qualité : la Chine en recherche de crédibilité

L'Administration chinoise a annoncé, le 16 juin à Beijing, la publication du futur standard national de crédibilité des entreprises en fonction de la qualité de leurs produits.

Qualité : la Chine en recherche de crédibilité © Dragan Trifunovic - Fotolia.com

A partir de ce standard, qui sera mis en vigueur le 1er novembre 2009, la Chine développera une classification de la crédibilité de toutes les entreprises de Chine continentale. Wang Yong, le directeur de l'Administration générale du contrôle de la qualité, de l'inspection et de la quarantaine, a indiqué le même jour que les services compétents mettront en place ce système de contrôle de la crédibilité des entreprises afin d'intensifier la surveillance de la qualité de la production et de hisser la qualité des produits « made in China » à un plus haut niveau.

Il faut voir dans cette annonce la volonté de Beijing de se doter des moyens pour répondre aux normes internationales et en même temps de restaurer une image passablement écornée.

Rappelons, en effet, que le nombre d'« incidents » portant sur la qualité des exportations chinoises s'est multiplié ces derniers temps, avec notamment les problèmes liés aux produits laitiers frelatés, l'affaire des héparines contaminées ou encore les antifongiques retrouvés en fortes quantités dans certaines chaussures ou canapés. Le 13 novembre 2008, la douane française de Villepinte a également mis à jour une sombre affaire de 4034 vestes et manteaux importés de Chine sur lesquels des fourrures de chiens et de chats ont été retrouvées.

 

Course vers le bas

Après avoir misé sur l'indifférence, le gouvernement chinois accorde aujourd'hui une grande importance aux problèmes de la qualité des produits d'exportation rapportés par les médias occidentaux. « Les départements gouvernementaux chargés spécialement du contrôle de la qualité des produits chinois destinés à l'exportation, dont le Bureau d'Etat de contrôle de la qualité (BECQ) et le Bureau d'Etat de contrôle des produits alimentaires et pharmaceutiques (BECPAP), ont déjà tenu plusieurs conférences de presse pour donner des explications et pour démontrer la vérité (knowckers.org) ». Afin de déculpabiliser, la Chine fait remarquer que d'autres pays ont fait preuve d'une absence totale de scrupules quant à la qualité des produits qu'ils vendaient.

Dépassons ce maigre débat. Aujourd'hui, la Chine est le deuxième pays exportateur en valeur dans le monde (selon The World Factbook 2007). En quinze années, ses exportations ont été multipliées par plus de dix et le pays, surtout en temps de crise, ne peut plus se permettre d'évoluer dans un tel climat de suspicion.

Depuis la première moitié de cette année, le taux de conformité de produits légumiers chinois a « dépassé 94 % soit une augmentation de 12 % par rapport à la même période l'an passé » affirme le vice-ministre chinois du commerce, Gao Hucheng, pour rassurer médias et partenaires.

Cependant, Paul Midler, expert de la Chine et chercheur à Wharton, estime que le géant « ne sera pas capable de réussir complètement son pari aussi longtemps que les fabricants seront en compétition dans une course vers les prix les plus bas ».

Pour éviter les problèmes, il reste simplement à poser cette évidence : c'est à l'importateur, responsable de la qualité des produits, qu'il revient de mettre en place des systèmes d'audits et de contrôles efficaces. Ils existent en nombre et en qualité.

 

Didier Rougeyron

 

Sources : french.cri.cn ; icilachine.com ; fce.ccifc.org ; infoguerre.fr

 

Lire le mémoire de Robin Kirchhoffer, Sabrina Lloret, Rémy Lampetaz, Hortense Voillot et Pierre Lachkar : « Les incidents portant sur la qualité des produits exportés par la Chine » (ESSEC, janv. 2009). Ce  rapport a été rédigé par des étudiants du mastère marketing management de  l'ESSEC dans le cadre du cours d'intelligence économique donné par Christian Harbulot.


wk-hsqe - 23/06/2009© Tous droits réservés


Le Guide du Responsable HSE Le Guide du Responsable HSE

Un ouvrage innovant pour
une fonction stratégique
dans l'entreprise !

A partir de 501 € HT




Pour recevoir directement toutes les actualités réglementaires de votre choix dans votre boîte e-mail


Toutes nos publications


Naviguez sur WK-HSQE