Site officiel actualités HSE, actualités QSE, actualités QHSE
HSE, QSE, QHSE, le portail de Wolters Kluwer : wk-hsqe.fr

Accès abonnés

  1.  

Mot de passe oublié ?


Actualités
Actualités Santé - Sécurité

La sous-traitance pour une meilleure gestion des risques ?

L'INRS (Institut national de recherche et de sécurité) vient de publier un livre sur la gestion des risques professionnels dans un contexte de sous-traitance. Rencontre avec Michel Héry, coordinateur de l'ouvrage et chargé de mission à la direction scientifique de l'INRS.

La sous-traitance pour une meilleure gestion des risques ? La Sous-traitance interne

Pourquoi un tel ouvrage ?

La problématique des entreprises externes n'est certes pas nouvelle dans l'univers de la santé-sécurité au travail. Je m'intéresse au sujet depuis une vingtaine d'années maintenant. Tout le monde en parle sans qu'il n'y ait jamais eu réellement de travaux là-dessus. Ayant moi-même travaillé sur la sous-traitance, j'ai proposé, en 2000,  à la direction scientifique de l'INRS et à plusieurs experts de faire un point sur la sous-traitance.

Quelle a été sa genèse ?

Nous avons rassemblé un certain nombre de points de vue pas nécessairement consensuels. En 370 pages, nous avons essayé de dégager les points communs de cette question. Pour ce faire, nous avons procédé en deux phases : la première a consisté à constituer un groupe de travail composé de huit experts issus de métiers très divers mais concernés par la question. On trouve des ingénieurs, des juristes, des sociologues, des ergonomes, etc. Ensuite, pendant un an et demi, nous avons procédé à des auditions pour cerner la problématique. Nous avons rencontré des syndicalistes, des spécialistes du management de la sécurité, des médecins du travail, etc. La seconde phase, plus concrète, a permis l'accouchement des principaux thèmes abordés dans la synthèse.

 

Quels sont les secteurs concernés ?

Maintenance, nettoyage, gardiennage, logistique, autant d'activités que les entreprises choisissent de plus en plus souvent de confier à d'autres entreprises spécialisées plutôt que de continuer à les faire faire par leur personnel. Ce recentrage sur le cœur de métier s'est accompagné de la mise en place d'une politique de qualité, supposée garantir la bonne exécution et la traçabilité des prestations fournies, à travers notamment les systèmes de management de la sécurité.

 

Les risques sont-ils mieux gérés par des sous-traitants ?

Le bilan est mitigé. Les risques liés à la sous-traitance sont très difficilement quantifiables. Même si on note une sur-accidentalité chez les sous-traitants, ces taux sont difficilement appréciables car certaines actions ne sont plus du tout exercées par les salariés des entreprises utilisatrices. Il n'existe pas de données globales sur la sinistralité des entreprises extérieures mais plusieurs études indiquent que les salariés sous-traitants sont plus exposés aux risques d'accidents et de maladies. Des systèmes de management de la sécurité et l'émergence de référentiels pourraient permettre de mettre en place une politique de prévention même si nous sommes tous d'accord pour déplorer une culture du non-accident trop accentuée. La prévention des maladies professionnelles est trop souvent, à tort, délaissée.

 

Propos recueillis par Jena Bacha

 

Une politique qualité structurée

Ouvrage collectif de l'INRS
Editeur : EDP Sciences
Collection Avis d'Experts
370 pages
Prix : 49 €
ISBN : 978-2-7598-0096-4

 


wk-hsqe - 15/06/2009© Tous droits réservés


Le Guide du Responsable HSE Le Guide du Responsable HSE

Un ouvrage innovant pour
une fonction stratégique
dans l'entreprise !

A partir de 501 € HT




Pour recevoir directement toutes les actualités réglementaires de votre choix dans votre boîte e-mail


Toutes nos publications


Naviguez sur WK-HSQE